Quelle belle parabole que celle de la pleine lune : sa lumière est le reflet du Ciel.

 

Elle nous montre de façon parfaite que de notre point de vue terrien, la terre étant dans l'obscurité de la nuit, il existe pourtant un moyen naturel de recevoir la lumière du soleil.

 

De même, dans ce monde privé en apparence de la présence de Dieu, existe la Sainte Hostie consacrée par le prêtre à l'autel, pour nous permettre de voir par la foi, la présence réelle du Fils de Dieu offert pour notre salut. 

 

Et de le recevoir dans notre corps, afin de devenir un peu plus à son image et à sa ressemblance.

 

Le tout par Amour.

 

Merveilleuse parabole, non ?

 

Dan-élie



Extrait du chant d'entrée de la Messe de ce jour dimanche 23 octobre 2016

(au Beausset-Var) :

 

 

... Si l'Eglise vous appelle à répandre l'Evangile en tout point de l'univers,

BIENHEUREUX ETES-VOUS !"

 


10 pistes de réflexions au sujet de ce décryptage ...

nouvelle expérience de lecture

 

 

 1/ C'est une manière moderne "d'écouter" en lisant (aspect visuel) 

 mais qui ne change rien à l'interprétation car ne fait que la souligner

et valoriser une fois de plus la miséricorde de Dieu.

premier niveau = la contemplation devant un mystère de Dieu offert aux hommes pour les aider à redevenir simple de cœur. Rien de nouveau dans l’interprétation pastorale, mais nouveau moyen d'évangélisation.

 

 

2/ je pense que le décryptage me permet de mieux porter son attention sur le fragment de texte 

=> deuxième niveau = mieux lire et relire un verset sans le sortir de son contexte

 

3/L'aspect visuel de l'illustration par enluminure (lettres colorée) me permet de méditer la parole écrite dans le sens qui me rapproche de Jésus.

=> troisième niveau = méditer dans le secret de ma chambre

ce que le Père veux me dire. 

 

 

4/c'est comme un exercice spirituel en solo mais sous la convocation de l'Esprit par la lecture, une oraison singulière.

=>quatrième niveau = moyen d'être surpris, en particulier pour mieux aider à se convertir au quotidien (complète la parole du jour).

 

5/Je me concentre mieux si j'y vois le nom de Jésus en filigrane 

=> C'est le nom du verbe divin caché mais qui se dévoile.

Il est le Verbe, et désire nous rejoindre et nous visiter

pour notre salut.

 

 

6/ L'Ecriture informatique permet de partager mes modestes découvertes à la lumière de l'Esprit pour éclairer mon prochain par internet 

=>sur le papier il est impossible de détecter le cryptage comme signature sauf en terme de mémoire morte, livres anciens ou parchemins authentiques numérisés.

 

7/ Permettre de répondre aux critiques de notre foi chrétienne 

=> l'existence de ce cryptage discret mais spontané

dans la langue française d'abord,

me ramène à cesser de "réfléchir" de façon cartésienne car la pensée des hommes n'est pas celle de Dieu. Dieu est simple, puissance d'amour offerte.

 

8/ Et rendre l'église plus universelle (unité de foi dans la diversité des textes) 

=> le cryptage par saut de lettres est parfaitement connu et respecté par les sages Juifs dans l'hébreu biblique. Pour eux il ne fait aucun doute que le Dieu D'Abraham, Isaac et Jacob est Éternel. Et que tout est sous Son contrôle.

 

9/ Mieux recevoir pour comprendre ce qui est essentiel dans ma vie,

et non expliquer pour se rassurer. 

=> fruit de l'Esprit-Saint qui veux guérir et unifier nos intelligences.

 

10/ Enfin aider à faire passer de façon originale

le message de la bonne nouvelle du salut à ceux qui en ont le plus besoin

à savoir par delà nos frontières intérieures.

 

=> répandre le bon Evangile en tout point de l'univers, (net)

 


EXPERTISE NUMERIQUE DE TEXTES INSPIRES                         (complément original de la lectio divina)

   

 Or la foi naît de ce que l’on entend ;
et ce que l’on entend,

       c’est la parole

     du Christ.
    Alor
s, je pose

la question :
                n’aura
it-on pas entendu ?

  ↑-11
Mais si, bien sûr !*

 

*Messie bien sur = iesus ! lettre aux Romain 10-17

 

Le décryptage par le nom de Jésus

permet de sélectionner les bons textes des faux

comme ces récits falsifiés qui sont les œuvres d'hommes inspirés par le mal.

 

=> pour moi il s'agit d'un véritable outil d'expertise précieux dans ces temps perturbés

par de fausses informations.

(récits apocryphes et hérétiques)

 

=>Le code d'intervalle minimum  qui est mis en concordance avec le sens sémantique du texte est un reflet de la réalité divine, car la Parole de Dieu est VIVANTE et EFFICACE.

 

 

c'est ce que je souhaite par l’intermédiaire de ce site interactif

laissé disponible en ligne pour tous, et d'abord à la gloire de Dieu.

 

  SI UNE DE CES PISTES DE RÉFLEXION VOUS INTERPELLE

 

 

ALORS CE SITE EST POUR VOUS. 


POURQUOI EST-IL SI IMPORTANT DE BIEN COMPRENDRE LA PAROLE DE DIEU DANS NOTRE VIE DE FOI ?              (et de la mettre en pratique)

 

Partant d'un texte de l'Evangile :

 

(piste de réponse à ma question :

pourquoi décrypter* les textes de la Parole de Dieu ?

pourquoi chercher ce qui est caché à nos sens humains ?)

 

" 09 Ses disciples lui demandaient ce que signifiait cette parabole*.

 

10 Jésus leur déclara :

 

« À vous il est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu,

   mais les autres n’ont que les paraboles.

   Ainsi, comme il est écrit : Ils regardent sans regarder, ils entendent sans comprendre.

 

11 Voici ce que signifie la parabole (du semeur) :

 

La semence, c’est la Parole de Dieu.

 

12 Il y a ceux qui sont au bord du chemin : ceux-là ont entendu ; puis le diable survient et il enlève de leur cœur la Parole, pour les empêcher de croire et d’être sauvés.

 

13 Il y a ceux qui sont dans les pierres : lorsqu’ils entendent, ils accueillent la Parole avec joie ; mais ils n’ont pas de racines, ils croient pour un moment et, au moment de l’épreuve, ils abandonnent.

 

14 Ce qui est tombé dans les ronces, ce sont les gens qui ont entendu, mais qui sont étouffés, chemin faisant, par les soucis, la richesse et les plaisirs de la vie, et ne parviennent pas à maturité.

 

15 Et ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui ont entendu la Parole dans un cœur bon et généreux, qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.

 

 

16 Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase ou ne la met sous le lit ; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière.

 

17 Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ;

           rien n’est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour.

 

18 Faites attention à la manière dont vous écoutez.

Car à celui qui a, on donnera ;

et à celui qui n’a pas, même ce qu’il croit avoir sera enlevé. »

 

Evangile (de ce dimanche 23 octobre 2016) : 

Pourquoi la prière du pauvre est entendue.

"Un pauvre crie ; le Seigneur entend." (Ps 33, 7a)

 

« Le publicain redescendit dans sa maison ;

   c’est lui qui était devenu juste, plutôt que le pharisien » (Lc 18, 9-14)

 

En ce temps-là,
    à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes
    et qui méprisaient les autres,
Jésus dit la parabole que voici :


    « Deux hommes montèrent au Temple pour prier.
                                                                L’un était
pharisien,
                                 et l’autre,
publicain : c’est-à-dire un collecteur d’impôts.

                                                                     Le pharisien se tenait debout

                                                         et priait en lui-même :
                          ‘Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes
                              – ils sont voleurs, injustes, adultères –,
                                 ou encore
comme ce publicain.
                                Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’


    Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ;
mais il se frappait la poitrine, en disant :


‘Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !


    Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison,
c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre. 
 

 

Qui s’élève sera abaissé ;
qui
s’abaisse sera élevé. »

 

OBSERVATIONS PERSONNELLE:

 

Le nom de Jésus est présent par saut de -30 lettres en "s'élevant" . Il part de l'expression "Je ne suis pas comme les autres hommes". C'est la réflexion interne et silencieuse du pharisien qui entraînera sa disgrâce devant la Majesté et la Justice de Dieu (qui lit nos pensées et notre attitude intérieure). Certes, Jésus n'étais pas comme les autres hommes car il s'en distinguait sur un seul point, nous dit l'enseignement de l'église : il ne commit point de péché. Hors, le pharisien vient d'en commettre un en se plaçant du côté de la perfection de Dieu et en se mesurant supérieur (debout devant Dieu) à son frère pauvre et pécheur, ce publicain repenti. Le décryptage me montre avec force que ce risque de blesser le cœur de Dieu est une réalité, cette enseignement de Jésus est comme un avertissement, une balise. C'est comme pour nous illustrer l’extrême importance de se comporter comme il faut (la manière); si toutefois comme disciple j'ai perdu la grâce, par mon manque d'écoute ou mon comportement maladroit. Le repentir sincère est alors la seule issue. Et prier Dieu avec un cœur sincère, est ici montré par la lecture de la parole de Jésus aussi bien en "littéral" qu'en "cryptal" (par le décryptage).

 

Seul le repentir est la manière correcte de se tenir devant Dieu pour supplier Sa Miséricorde... et si on l'obtient alors, c'est la forme de réception du Salut-de-Dieu, donc de l'invitation de l'Amour Divin pour chacun de nous, donc de Jésus-Sauveur incarné en nous.

 

Rien d'autre, mais c'est immense ...

 

sIENETLAUTREpUbLICAINCESTAdIRE

UNCoLLECTEURdIMpôTSLEpHARISIEN -30 ↑

SETENAITdEboUTETpRIAITENLUIMEM

EMoNDIEUJETERENdSGRACEpARCEqUE

JENESUISpASCoMMELESAUTRESHoMME

 

Puis apparaissent deux signatures 'iesus' :

le i de "le publicain lui se tenait à distance" . A distance de Dieu, donc en le respectant dans sa misère et en réclamant Sa Miséricorde. La valeur en remontant de -26 lettres de saut nous illustre la montée de sa prière vers Dieu  (26 c'est la valeur numérique du Tétragramme YHWH).

 

    SILSSoNTvoLEURSINJUSTE

sAdULTERESoUENCoRECoMMECEp

UbLICAINJEJEUNEdEUxfoISpAR

SEMAINEETJEvERSELEdIxIEMEd -26 ↑

EToUTCEqUEJEGAGNELEpUbLICA

INLUISETENAITAdISTANCEETNo

SAITMEMEpASLEvERLESyEUxvERSLECIELMAISILSEfRAppA

ITLApoITRINEENdISANTMoNDIEUMoNTREToIfAvoRAbLEAUp

ECHEURqUEJESUISJEvoUSLEdECLAREqUANdCEdERNIERREdE

SCENdITdANSSAMAISoNCESTLUIqUIETAITdEvENUUNHoMMEJ +48 ↓

USTEpLUTôTqUELAUTREQUISELEvESERAAbAISSEqUISAbAIS

sESERAELEvE

 

Le nom de iésus enfin partant du i de "il se frappait la poitrine" en 48* lettres de saut régulier et qui est du haut vers le bas pour nous montrer que iesus = le Salut de Dieu intervient toujours vers le pauvre pécheur qui se repend sincèrement, mais jamais vers l'orgueilleux.

 

Pour moi, ce décryptage n'ajoute ni n'enlève quoi que ce soit à la Parole de Dieu, mais mystérieusement et de façon admirable et ordonnée valide et souligne un fait essentiel de la Loi de Dieu pour notre bien à tous. 

 

 

* (note) pour les amateurs de déchiffrage, 48 ? c'est aussi en année 1948 la date de (re-)création officiel de l'Etat d'Israël. Le peuple Juif retrouve enfin une Terre donnée à grand cris et larmes aprés la Shoa ("un pauvre cri, le Seigneur l'entend").

 

 

 Daniel élie

le dimanche 23 octobre 2016


Vous trouverez sur ce site plusieurs centaines de décryptages sur le même principe que ci-dessus. Je n'ai pas encore fait de commentaires pour chacun, j'ai juste décalé la mis en page et placé l'enluminure colorée des lettres importantes, de sorte que vous puissiez voir en vertical l'expression encryptée par saut de lettres (la valeur absolue du saut étant toujours indiquée).

 

La plus fréquente est "iesus" d'où le nom du site "iesus.fr".

 

La plus juste est "Jésus" mais plus rare.

 

La plus extraordinaire est "CHRIST" (6 lettres) à vous de la chercher et de la contempler (exemple ci-dessous) !

 

Merci de votre attention, et si vous désirez partager avec moi vos impressions ou critiques, laissez moi un mail à l'onglet CONTACT correspondant.

 

Que Dieu vous bénisse et vous garde dans Sa Lumière.

 

Daniel-élie


"iesus-christ" enfin décodé dans le livre de Vassula

Ce décryptage m'a été dévoilé juste avant la veillée de prière du 26 novembre 2016

en présence des reliques authentiques de Saint André (apôtre frère de saint Pierre).

 

Le texte souligné du mot-codé CHRIST toutes les 10 lettres et lui-même croisé par le nom IESUS toutes les 53 lettres confirme miraculeusement le bien fondé de ce site:

glorifier le nom de Jésus comme CHRIST ressuscité et Fils du Père.

 

Et "réfuter les hérésies !" y compris les critiques malheureuses contre Vassula ou plus modestement contre mon passe-temps d'enlumineur du Royaume ...

 

Merci à Toi, mon Dieu Trinitaire  et Gloire à ton Nom ! Voici Ton texte (p1067 LVVD):

 

 

"de Ma Bouche et par grâce, d'une manière ineffable, tu as maintenant appris ce qui Nous concerne ;

Je t'ai enseigné que la connaissance de Dieu, par Moi, est une connaissance trinitaire pour réfuter les hérésies et ce qui y ressemble ;" 

 

 

 

   Daniel élie

le dimanche 27 novembre 2016



lien externe pour vous aider à mieux comprendre ce travail : Jésus est Dieu


Ce que pense un rabbin des expressions encryptées           => " surtout ne pas deviner l'avenir."


Le Nom de "Dieu-sauveur" est caché aussi dans la Torah écrite bien avant la venue de Jésus le Christ.

Une situation absolument unique, à l’époque de la Vierge Marie 

 

Le Messie était spécialement attendu au début de notre ère, au temps de la Vierge Marie, comme en témoignent l’Evangile et plusieurs écrits juifs et païens de l’époque, parce que certaines prophéties parlaient explicitement et précisément du moment de sa venue.

L’Evangile témoigne de la prégnance de cette attente toute spéciale qui s’était emparée de tous. « Comme le peuple était dans l’attente » (Lc 3,15) quand Jean-Baptiste parut, tous lui demandaient : « Es-tu Celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? » (Lc 7,19).

C’était une situation absolument unique et cet aspect caractéristique du christianisme, à lui seul, est suffisant – c’est l’avis de maints spécialistes – pour le situer tout à fait à part dans l’histoire religieuse du monde.

L’attente de l’accomplissement des temps était devenue tellement forte et précise, en cette période particulière de l’histoire, qu’il y eut plus de 100 candidats Messie recensés par les historiens ! Gamaliel y fait référence dans son intervention en faveur des Apôtres devant le Sanhédrin.

Dans l'exemple montré ci-dessous du fragment du rouleau d'Isaïe au chapitre 9 il est cité EN HEBREU une des nombreuses prophéties concernant le Messie annoncé 500 ans avant sa venue. A droite le tableau des caractères par translittération en alphabet latin. En couleurs les termes cryptés par sauts de lettres réguliers, on y retrouve : le nom Yéshoua (Jésus), le titre Shilo' (titre du Messie pacifique), le nom de sa mère Miryam (Marie) et surtout l'année de naissance dans le calendrier hébraïque toujours en cours de nos jours (2016-2017 = 5777) qui s'écrit guimel-tav-shin-nun final. 

 

Oui ! il est né ce divin Fils en 3760 après Adam et ce sera le début de l'ère chrétienne !

 

5 Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ».
06 Et le pouvoir s’étendra, et la paix sera sans fin pour le trône de David et pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Il fera cela, l’amour jaloux du Seigneur de l’univers !
07 Le Seigneur a lancé une parole dans le pays de Jacob : en Israël, elle est tombée.

Exemple de décryptage hébreu-français : psaume 117

Le nom Yéshoua est codé dans ce passage du psaume 117 de David

Le nom Jésus est aussi codé dans la traduction en français

14 Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut.

15 Clameurs de joie et de victoire sous les tentes des justes :

 « Le bras du Seigneur est fort,

16 le bras du Seigneur se lève, le bras du Seigneur est fort ! »

17 Non, je ne mourrai pas, je vivrai pour annoncer les actions du Seigneur :

18 il m'a frappé, le Seigneur, il m'a frappé, mais sans me livrer à la mort.

 

19 Ouvrez-moi les portes de justice : j’entrerai,

            ↓+13

             Je rendrai

       grâce au Seigneur.
20   « C’est ici

la porte du Seigneur :
         qu’il
s entrent, les justes ! »

21 Je te rends grâce car tu m’as exaucé : tu es pour moi le salut.

....

25  Donne, Seigneur, donne le salut!
     Donne,
Seigneur, donne la victoire !

26 Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient !

 

 


L'Esprit du Messie est celui de Son Père

Livre du prophète Zacharie Chapitre 10 (version de l'Abbé Crampon)

 

5 Ils seront comme des héros, foulant la boue des chemins dans la bataille ;

          ils combattront, car Yahweh sera avec eux, et ils couvriront de honte

                             ceux qui sont montés sur des chevaux.
6 Je fortifierai la maison de Juda, et je sauverai la maison de Joseph ;

                  je les rétablirai, car j'ai compassion d'eux, et ils seront comme

                         si je ne les avais pas rejetés. Car Moi, Je suis Yahweh, leur Dieu,

                         et je les exaucerai.                             ↑ -46
7 Ceux d'Ephraïm seront comme des héros, et leur cœur sera joyeux comme par le vin ; leurs fils le verront et se réjouiront, et leur cœur tressaillira en Yahweh.

SCoUvRIRoNTdEHoNTECEUxqUISoNTMoNTESSURdESCHEvA

UxJEfoRTIfIERAILAMAISoNdEJUdAETJESAUvERAILAMAI

SoNdEJoSEpHJELESRETAbLIRAICARJAICoMpASSIoNdEUx -46

ETILSSERoNTCoMMESIJENELESAvAISpASREJETESCARMoI

JESUISYAHwEHLEURDIEU

 

 

LIVRE DE ZACHARIE selon CRAMPON : sur 24891 caractères 1 seul cryptogramme


 

Livre du prophète Jérémie chapitre 15 (version Nouvelle Traduction Liturgique)

 

16-17  Quand je rencontrais tes paroles, je les dévorais ;

      elles faisaient ma joie, les délices de mon cœur,

         parce que Ton Nom était invoqué sur moi,

    Seigneur, Dieu de l’univers. Jamais je ne me suis assis

                   dans le cercle des moqueurs pour m’y divertir ;

                      sous le poids de ta main, je me suis assis à l’écart,

                       parce que tu m’as rempli d’indignation.

                                                       ↑ iesus =Jésus [toutes les 35 lettres]


La Promesse d'amour de Dieu par Jésus

Jérémie 31, 1-7

 

  En ce temps-là – oracle du Seigneur –,


Je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple.

 

    Ainsi parle le Seigneur :

 

Il a trouvé grâce dans le désert,

  le peuple qui a échappé au massacre ;

     Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.

        Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu :

 

          26 lettres↓      45 ↓ lettres

                                                            Je t’aime

                               d’un amour éternel,  
               aussi je te garde m
a fidélité.
             De nouveau je te bâti
rai,
      et tu seras rebâtie, vierge d’
Israël.
             De nouveau tu prendras t
es tambourins

                           de fête pour te mêler aux danses joyeuses.
           De nouveau

                    tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie,
           et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit.


    Un jour viendra où les veilleurs crieront  dans la montagne d’Éphraïm :


     « Debout, montons à Sion,
                                    vers le
Seigneur

                                notre Dieu ! » 
                   Car ainsi parle le
Seigneur :
                              Poussez d
es cris de joie

                                    pour Jacob,

                                       16 ↑

                 acclamez la première des nations !


                 Faites résonner vos louanges et criez tous :

             « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

 


commentaire d'une Homélie du Pape François sur Jésus


« Qui est Jésus pour moi  ? Que représente-t-il dans ma vie ? une nom ? Une idée ? Un personnage historique ? Ou bien vraiment cette personne qui aime, qui a donné sa vie pour moi et qui marche avec moi ? ».

 

Ce dimanche (30 août 2015), le Pape a invité les fidèles réunis place Saint-Pierre pour la prière de l’Angélus à faire une minute de silence pour se donner le temps de répondre à cette question «Pour moi qui est Jésus ? », encourageant chacun à lire chaque jour un passage de l’Évangile pour connaître la Parole de Jésus car « plus nous sommes avec Lui , plus croît le désir de rester avec Lui ».

 

Ce dimanche, François a commenté l’Évangile de Jean, (6, 60-69) : la fin du discours sur le Pain de vie. Jésus y explique être le Pain descendu du ciel, et affirme qu’il donnera sa chair comme nourriture et son sang comme boisson, « une allusion claire au sacrifice de sa vie même ».

 

Après « le grand enthousiasme » de la multiplication des pains, « les gens sont déçus » par ces paroles qu’ils jugent « indignes d’un Messie ». Ce ne sont pas des paroles de « gagnants», résume François. « Certains regardaient Jésus comme un Messie qui devait parler et agir afin que sa mission ait du succès immédiatement ». Même les disciples ont du mal à accepter « le langage inquiétant » de Jésus. « Cette parole est rude !


Qui peut l’entendre ? »

 

En réalité, explique le Souverain Pontife, les disciples avaient très bien compris, « tellement bien qu’il ne voulaient pas écouter, parce que c’est un discours qui à mis leur mentalité en crise », et c’est ce que font « toujours » les paroles de Jésus, poursuit le Pape. « Elles nous mettent en crise par exemple devant l’esprit du monde, la mondanité ».

 

Jésus offre cependant la clé pour dépasser cette difficulté. Une clé en trois points qu’énumère François :

 

1/ son origine divine (Il descend du ciel et Il montera « là où il était auparavant »),

2/ ses paroles ne peuvent être comprises que par l’action du Saint-Esprit,

3/ enfin la vraie cause de l’incompréhension est le manque de foi.

 

« A partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner » écrit Jean. Mais que fait Jésus ? « Face à ces défections ? Il ne brade pas ni n’adoucie ses paroles, et même, précise François, il contraint à faire un choix précis : ou être avec lui, ou se séparer de lui ». C’est à ce moment-là que Simon-Pierre se confesse au nom des apôtres : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle ». Il ne dit pas « où » mais « à qui », souligne le Pape. « La fidélité à Dieu est une question de fidélité à une personne » : Jésus.

 

« Tout ce que le monde nous offre ne rassasie pas notre faim d’infinie. Nous avons besoin de Lui, d’être avec Lui, de se nourrir à sa table, à ses paroles de vie éternelle. Croire en Jésus signifie faire de Lui le centre, le sens de notre vie. Christ n’est pas un accessoire : Il est le Pain de vie, une nourriture indispensable. Se lier à Lui dans un vrai rapport de foi et d'amour, ne signifie pas être enchaînés, mais profondément libres et toujours en chemin, ouverts aux défis de notre temps. »

 

Le Pape prie enfin la Vierge pour qu’elle nous aide à aller vers Jésus, pour expérimenter la liberté qu’il nous offre, et qui nous permet de « nettoyer nos choix de ses incrustations mondaines et de nos peurs ».

 

http://www.news.va/fr/news/le-christ-nous-rassasie-pas-la-mondanite


Le nom de Dieu dans le livre du Prophète Isaïe


Isaïe 45  05-07

אֲנִי יְהוָה 



    JESUISLESEIGNEURILN

ENESTpASdAUTREHoRSMoIpA

SdEDIEUJETAIRENdUpUISSA

NTALoRSqUETUNEMECoNNAIS

SAISpASpoURqUELoNSACHEd

ELoRIENTALoCCIdENTqUILN

yARIENENdEHoRSdEMoIJESU

ISLESEIGNEURILNENESTpAS

dAUTREJEfACoNNELALUMIER

EETJECREELESTENEbRESJEf

AISLApAIxETJECREELEMALH

EURCESTMoILESEIGNEURqUI

fAI

-58↑    ↑ -46              +12




BLOG


compteur depuis 02/2013